• Instagram - Cercle blanc
  • YouTube - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle
  • Twitter - Cercle blanc

VNR

Un monologue mis en scène et librement adapté du roman VNR de Laurent CHALUMEAU © Editions Grasset & Fasquelle, 2018 par Emmanuel NOBLET

avec Philippe FRÉCON

 en direct sur Zoom depuis Bagnolet

les lundi, mardi et mercredi à 21h

durée : 1h10 - prix : 10€

Photo : Aglaé Bory

Alain est un homme « en fin de droits » qu’il s’agisse de son assurance chômage ou de sa vie conjugale. Il a décidé de se venger en kidnappant les trois personnes auxquelles il estime devoir sa chute : 

  • le cadre sup qui a harcelé sa femme au travail

  • l’homme politique responsable de la délocalisation des industries de la région et de l’effondrement de sa ville

  • la psychologue qui a introduit des idées d’émancipation féministe dans le cerveau de son épouse

On assiste au monologue fort bien argumenté d’un homme expliquant les raisons de la torture qu’il s’apprête à infliger à ses trois futures victimes. Seulement voilà, comme il le dit lui-même, Alain n’a pas pris option serial killer au bac.

Laurent Chalumeau

Journaliste, scénariste et dialoguiste, auteur de plusieurs romans policiers, Laurent Chalumeau rejoint Canal + en 1990 et, pendant cinq ans, fournit chaque jour le texte du personnage qu'interprète Antoine de Caunes à la fin de Nulle Part Ailleurs. Son roman Fuck, publié en 1991, est devenu culte. En 2015, il fait paraître une biographie de l'écrivain américain Elmore Leonard et obtient, en 2017, le Prix Arsène Lupin de la Littérature Policière pour son roman V.I.P.

VNR est son treizième roman.

Emmanuel Noblet

Comédien depuis 2000, au théâtre il joue avec de nombreux metteurs en scène dont Catherine Hiegel. Il tourne aussi pour la télévision et le cinéma. 

En parallèle, il a été régisseur et éclairagiste au théâtre, collaborateur artistique et assistant de metteurs en scènes. En 2017, son adaptation et mise en scène du roman Réparer les vivants de Maylis de Kerangal, qu’il a jouée 302 fois en France et à l’étranger, a remporté le Prix Beaumarchais du Meilleur Spectacle et lui a valu le Molière du Seul-en-scène. Récemment, il a adapté et mis en scène Le Discours de Fabrice Caro qui se jouera cet été à Avignon.

Philippe Frécon

Comédien formé au CNSAD dans les classes de Catherine Hiegel, Pierre Vial et Stuart Seide, il tourne dans un vingtaine de téléfilms et autant de films pour le cinéma. Au théâtre, il a joué dans près de 30 pièces dans les différents théâtres nationaux, sous la direction de Stanislas Nordey, Laurent Gutmann, Sylvain Maurice, Eric Petitjean, Nathalie Fillon, Gildas Milin, Astrid Bas, Pierre-Yves Chapalain, Eric Lacascade et Joël Pommerat, notamment dans « La réunification des deux Corées » et « Ça ira 1 (Fin de Louis) ».